Le prélèvement de votre enfant
Mon enfant doit avoir une prise de sang

La prise de sang est un acte banal mais qui peut faire peur, notamment aux plus petits qui craignent la piqure. Le meilleur moyen de rassurer votre enfant est d’être détendu vous aussi. iI faut dédramatiser et expliquer : cela ne durera pas longtemps, on ne lui « prendra » pas beaucoup de sang, les analyses servent à voir ce qui va ou ne va pas dans le corps, que les aiguilles sont très fines, qu’il ressentira comme une sorte de piqure de moustique mais qui ne fera plus du tout mal après. Une prise de sang bien préparée, ça fait moins peur ! Dorénavant à partir de 3 mois l’utilisation de patchs anesthésiants (type EMLA®) prescrits par le médecin et fournis par le pharmacien permet d’insensibiliser la peau dans la zone de ponction. Il faut poser ce patch 1h avant. Mais pour choisir le meilleur emplacement passez au laboratoire avec votre enfant, nous vous l’indiquerons. Couvrez bien votre enfant durant le trajet l’hiver (port de gants) car le froid réduit la perception des veines. Munissez-vous de son doudou ou de sa tétine et pendant le prélèvement gardez le contact discrètement par la voix (paroles douces, chanson) ou le toucher sans gêner l’opérateur. Et enfin les enfants sages ont une récompense.

A savoir !

Nos biologistes et infirmières sont très habitués à prélever les enfants. De plus pour les tous petits (bébés et moins de 2 ans) nous vous conseillons de prendre rendez-vous afin que le prélèvement soit réalisé par un préleveur spécialiste des très petits.

Mon enfant doit avoir un examen cyto-bactériologique des urines (ECBU)

Le recueil en flacon stérile des urines des bébés ou très jeunes enfants qui ne maitrisent pas encore leur « pipi » n’est pas facile. Heureusement il existe un dispositif spécialement prévu pour faciliter le recueil pour ECBU de votre enfant : l’urinocol. C’est une petite poche de plastique destinée à recueillir son urine lorsqu’il aura une envie naturelle. Au laboratoire, nous pouvons vous aider pour poser l’urinocol à votre bébé ! Grace à une zone adhésive, le système s’applique sur la peau propre après une toilette soigneuse de la zone génitale (il faut écarter les lèvres de votre petite fille ou décaloter votre petit garçon) afin de nettoyer à l’eau savonneuse, puis de rincer les abords du méat urinaire. Lorsque la peau est séchée avec un linge propre, il faut poser la partie adhésive de la poche dont l’ouverture épouse l’anatomie du bébé. Lorsque la poche est remplie par les urines de bébé, il faut l’apporter dans l’heure au laboratoire pour la réalisation de l’analyse. Les pharmacies vendent ce type de système. Nous pouvons aussi vous en fournir.

Pour une première fois nous vous conseillons de venir faire poser l’urinocol  au laboratoire et d’attendre sur place  la miction de votre bébé afin de bénéficier de notre aide pour chaque étape.

Mon enfant doit avoir un examen de selles

Le recueil des selles des bébés peut se réaliser de manière très simple. Dès que votre bébé a fait « caca » dans sa couche, sans attendre, prélevez à la spatule une petit partie de ses selles et déposez la dans le flacon de recueil que le laboratoire vous a délivré. Au laboratoire, nous vous donnerons un pot stérile pour y déposer les selles de votre bébé Pour les enfants un peu plus grands vous pouvez utiliser le « caca » qu’il aura fait sur son pot, à condition que des urines ne se soient pas mélangées aux selles. Sans attendre apporter les selles de votre bébé au laboratoire afin de démarrer rapidement l’examen.