AES
Conduite à tenir face à un accident exposant au sang (AES) et aux produits biologiques
Premiers soins sur place = désinfection immédiate

Utiliser les produits nécessaires rangés dans la pharmacie du laboratoire ou votre trousse de secours

Coupure, piqûre septique, contact peau lésée :

  • Ne pas faire saigner
  • Nettoyer la plaie à l’eau et au savon
  • Rincer
  • Désinfecter par trempage d’au moins 5 minutes avec dérivé chloré (dakin, eau de javel 2.6% fraichement préparée 1 berlingot complété à 1litre d’eau), Bétadine Jaune ou à défaut Alcool à 70°

Projection sur muqueuses et yeux :

  • Rincer abondamment pendant au moins 5 minutes à l’eau courante ou sérum physiologique
  • Consulter un ophtalmologiste en cas de projection oculaire

Prévenir le biologiste présent au laboratoire, en son absence, le responsable HSE du site. En dernier lieu le SAMU.

Evaluation de la gravité de l’accident

S’informer en urgence du statut sérologique et clinique du patient-source en contactant le médecin traitant ou en faisant exécuter les sérologies des hépatites (B, C) et HIV. Evaluer le risque infectieux selon les résultats des tests (selon les recommandations de l’hôpital):

  • Patient source négatif pour les 3 sérologies : avertir la médecine du travail dont dépend le professionnel
  • Si une des sérologies est positive ou source inconnue, prendre contact avec le médecin référent dans les 4 heures
  • Nature du liquide biologique en cause
  • Profondeur de la blessure
  • Type d’instrument à l’origine de la blessure
  • Port de gant
Contacter un médecin référent avant la 4ème heure
  • Hôpital Pasteur : 04 92 03 77 77
  • Hôpital de Cannes : 04 93 69 71 50
  • Hôpital de l’Archet : 04 92 03 54 50
  • Hôpital Clavary Grasse : 04 93 09 55 29
  • Hôpital la Palmosa Menton : 04 93 28 72 43
  • Polyclinique ST Jean Cagnes : 04 93 20 37 39
  • VIH info soignant : 08 10 63 05 15
Traçabilité de l’AES
  • Création dans le SIL par le biologiste qui prend en charge la déclaration de l’accident d’un dossier en gratuit selon le modèle suivant : AES-nom du salarié exposé, avec analyses : HIV-HC-AgHbS réalisées sur prélèvement initial du patient source avec son autorisation, soit si nécessaire sur un nouveau prélèvement (un tube pour la charge virale sera prélevé en cas de contexte à risque élevé).
  • En info on trace l’identité du patient source.
  • Déclarer une non-conformité
  • Suivi de la personne exposée : Il est effectué, selon le contexte par le médecin référent, le médecin du travail ou le médecin traitant. Un premier test de dépistage doit être effectué dans un délai aussi proche que possible de l’accident (Inférieur à 8j dans tous les cas) : HIV, HC, AgHbS et si le patient source est positif ou inconnu NF, Transa +/- HCG. Ce bilan peut être effectué au laboratoire ou lors de la consultation du médecin référent.Suivi en fonction du contexte par le médecin référent, médecin traitant, médecin du travail
Déclaration d’accident du travail

Faire une déclaration d’accident de travail auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de votre lieu de résidence dans les 48 heures qui suivent l’AES.
Important ! seule l’adhésion à l’assurance volontaire individuelle Accident du Travail Maladie Professionnelle permettra aux infirmier(e)s d’être indemnisés pour ce risque professionnel.