Foire aux questions

Que veut dire "être à jeun" ?

Le terme « à jeun » signifie ne rien manger ni boire 12 heures avant l’examen médical, excepté de l’eau pure et en quantité modérée.

Pour quelles analyses doit-on être à jeun strict ?

  • Ammoniémie
  • Apo A1 Apolipoprotéine A1
  • Apo B – Apolipoprotéine B
  • Cholestérol HDL
  • Cholestérol LDL
  • Cholestérol total
  • Cryoglobulines recherche
  • CTX sanguin – Crosslaps
  • Exploration d’une anomalie lipidique
  • Fibromax®
  • Fibrotest ®, Actitest ®
  • Folates sériques – Acide folique – Vit B9
  • Gastrine
  • Glycémie – Glucose sanguin
  • Hélicobacter pylori – Helikit (Test à l’urée)
  • Hyperglycémie – Cycle glycémique
  • Triglycérides
  • Vitamines B12
  • Ostéocalcine

En cas de doute, et en l’absence d’un caractère d’urgence, il est plus sûr de se présenter à jeun au laboratoire.

Je suis handicapé, mais je souhaite me déplacer pour mes consultations médicales. Quelle est l'accessibilité des laboratoires ?

Chacun de nos laboratoires adapte ses locaux pour une accessibilité maximum. Parfois certains locaux sont placés en étage sans disposer d’ascenseur ou dans des bâtiments anciens ne permettant pas de rendre les toilettes accessibles aux personnes en fauteuil roulant. Renseignez-vous sur les pages « nos laboratoires ».

Quels sont les horaires d'ouvertures des laboratoires ?

Chaque laboratoire à ses propres horaires et jours d’ouverture, indiqués à la rubrique nos laboratoires. Vos résultats pourront vous êtres délivrés durant la totalité des horaires d’ouverture. Mais pour la réalisation de votre prélèvement, dans la plupart des cas, il est nécessaire de se rendre au laboratoire au moins une heure avant sa fermeture. S’il s’agit d’un examen urgent, n’hésitez pas à appeler le laboratoire, afin qu’on vous précise l’horaire à respecter.

J'ai eu un prélèvement il y a peu de temps. Est-il possible de refaire des analyses sur l'échantillon, et après quel délai ?

En règle générale il faut réaliser un nouveau prélèvement et un nouveau dossier pour de nombreuses raisons, comme l’instabilité des éléments biologiques dès qu’ils sont en dehors de votre organisme. Parfois, votre médecin peut demander un « rajout » sur le même échantillon, pour une raison médicale précise, mais uniquement après un dialogue avec le biologiste et uniquement si la stabilité pour cette analyse est encore certaine au moment de la demande. Dans la plupart des cas il est beaucoup plus simple de refaire un prélèvement afin d’être certains que le résultat ne soit pas faussé.

Où sont réalisées mes analyses ?

La plupart des analyses sont réalisées par notre laboratoire multi-site. Certaines analyses sont peu fréquentes ou bien exigent des conditions de réalisation particulières, alors elles sont envoyées dans l’un des laboratoires spécialisés SYNLAB ou autre. Ainsi, elles sont réalisées par des spécialistes et avec des équipements spécifiques.

Combien de temps une ordonnance est-elle considérée comme valable ?

Une ordonnance est légalement valable 1 an. N’attendez pas trop de temps entre l’établissement de la prescription et l’analyse, la pertinence de l’examen en serait diminuée.

Connaitre mon groupe sanguin, comment ça se passe ?

La détermination de votre groupe sanguin est un examen d’immuno-hématologie qui nécessite une prescription médicale pour être pris en charge par la sécurité sociale, dans un cadre médical limité (femmes enceintes avant accouchements, bilan préopératoire, poly-transfusés. Les demandes de groupe sanguin pour convenance personnelle (un voyage à l’étranger, une demande de passeport, une pratique de sport, un départ en colonie, un régime amaigrissant…) ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie.

La réalisation des prélèvements en vue de la détermination du groupe sanguin, du phénotype et de la RAI est réglementée. Ainsi, une carte de groupe sanguin ne sera complète que lorsque deux déterminations seront réalisées.
Pour en savoir plus, consultez le site AMELI

Qu’est-ce que le test Helikit® ?

L’Helikit® est un test respiratoire non invasif et indolore, prescrit dans le cadre de la recherche ou du suivi d’une infection par la bactérie Helicobacter Pylori. Cette bactérie est responsable d’inflammations gastriques et d’ulcères de l’estomac.

Muni de l’ordonnance que vous a remis votre médecin, retirez votre kit en pharmacie.

Présentez vous (sur rendez-vous) au laboratoire avec votre Helikit®, à jeun et sans avoir fumé depuis au moins 12h. Pour la qualité de votre résultat, il est aussi fortement recommandé :

– d’avoir arrêté tout traitement antibiotique depuis au moins 4 semaines,
– d’avoir arrêté la prise d’anti-sécrétoires depuis 2 semaines.

Lors de la réalisation des prélèvements, qui dure environ 45 minutes au laboratoire et sans activité, le biologiste vous fera :
– boire une solution légèrement médicale acide, comparable à un jus de citron
– souffler doucement dans un tube à l’aide d’une paille,
– boire une solution médicale à base d’urée,
– patienter 30 minutes,
– souffler doucement dans un second tube à l’aide de la paille.

Comme il existe plusieurs fournisseurs de ce kit, il est donc possible que les recommandations de réalisation varient quelque peu.

Qui pourrait interpréter mes résultats, m'aider à les comprendre ?

Nos biologistes peuvent vous donner une interprétation détaillée de vos résultats, lors d’un petit entretien personnel, sur votre demande au secrétariat du laboratoire. Dans le cadre de certains suivis biologiques, ils peuvent vous aider à suivre l’évolution de vos résultats.
Ils peuvent aussi vous conseiller par téléphone, mais pour votre protection, votre numéro personnel et unique de dossier vous sera demandé. Ce numéro est celui qui figure sur la carte patient qui vous a été remis avec vos codes secrets de connexion à notre serveur de résultats.

Existe-t-il des contrôles sur l’exactitude des résultats rendus par le laboratoire ?

Des contrôles sont passés sur les automates quotidiennement afin de vérifier leur bon fonctionnement et de la performance de mesure des réactifs. Des calibrations très fréquentes (réajustement très précis des règles de calculs) sont programmées dès que le moindre écart est repéré ou lors du moindre changement (comme celui de lot de réactif).
Bien d’autres contrôles sont analysés régulièrement et certains dans le cadre de programmes nationaux, qui confrontent les résultats entre laboratoires et qui nous renseignent avec précision sur la qualité de nos techniques.

L’exactitude, la précision (finesse de la mesure) et la répétabilité (trouver exactement le même résultat lors du re-dosage d’un même échantillon) sont des critères surveillés en permanence. Cette surveillance technique est doublée par sa validation dans notre système qualité.

Qui fixe le prix des analyses ?

C’est la Caisse nationale assurance maladie et l’Etat, qui décident quelles sont les analyses qui peuvent êtres remboursées par la sécurité sociale, qui décident aussi de leur tarif et des limites à leur remboursement. On dit de ces analyses qu’elles sont inscrites à la table de nomenclature des actes de biologie médicale, la NABM. Les laboratoires appliquent ces décisions, qui sont modifiées par voie de décret plusieurs fois par an.
Pour s’y retrouver, une table de concordance a été créée : la TNB (table nationale des actes de biologie) consultable sur le site AMELI. Un code est affecté à chaque analyse et un indice de tarification (par ex B35). La valeur du B évolue dans le temps, en 2014 il vaut 2,27 euros. Donc une analyse de valeur B35 a pour tarif en 2014 =  35 X 2,27 euros.

Le tarif des analyses inscrites à la NABM est donc unique, quelque soit le laboratoire qui les réalisent et que le patient soit en droit ou non d’être remboursé par la sécurité sociale.

Par contre le tarif des analyses qui ne sont pas inscrites à la NABM est libre. D’un laboratoire à l’autre, il peut être différent pour la même analyse.

Que deviennent tous les tubes prélevés après les analyses ?

Pour certaines analyses la réglementation demande au laboratoire de conserver du sérum congelé pendant une certaine période (un an par exemple, au cas oú un contrôle ou d’autres examens se révélaient nécessaires).
Pour le reste des échantillons, deux jours après leur dosage,ils sont placés dans des boxs étanches, entreposés dans un local spécifique, puis transportés par des véhicules homologués, afin d’être incinérés par une entreprise déclarée à l’ARS. Ce processus est sévèrement cadré par la réglementation sur les DASRI (déchets d’activités de soins à risque infectieux). La traçabilité de toutes ces étapes est absolue.

Suite à un alco-test positif je dois faire des examens de laboratoires, comment cela se passe t il ?

Venez au laboratoire 4 à 5 jours avant votre rendez-vous à la préfecture ou bureau de police.
Nous vous demanderons votre pièce d’identité et de régler les frais d’analyses qui ne sont pas remboursables.

Si le dosage de la CDT est demandé, sachez que c’est un marqueur de la consommation d’alcool très sensible. Un arrêt de toute consommation (au moins 3-4 semaines) entrainera une baisse de cette valeur.